Les Managers de l’univers de la Santé sont-ils eux aussi victimes de la « Loi de Metcalfe » ?

managersante.com

Dr fatigué


N°7, Juillet 2017


Connaissez-vous la loi de Metcalfe? Sauf à vous intéresser aux nouvelles technologies ou à avoir travaillé dans une start-up, il est probable que ce nom ne vous dise rien. Et pourtant vous vivez chaque jour cette loi et en subissez ses conséquences régulièrement, et ce même dans le monde de la santé. Ce billet se propose donc de réfléchir à ces éléments en se focalisant tout particulièrement sur les managers, puisqu’il s’agit d’une population particulièrement exposée à ses effets.

View original post 1 806 mots de plus

Les tendances au travail en 2017 (partie 1) : l’agilité et le coworking

  Prendre conscience des évolutions en cours au niveau professionnel et à l’échelle planétaire est toujours difficile, et peut-être encore plus maintenant que les mutations technologiques, géopolitiques, sociétales connaissent un rythme accéléré. Pourtant, en tant que manager c’est une nécessité, quand bien même notre portée d’actions managériales se passe à une échelle locale : la nature … Lire la suite de Les tendances au travail en 2017 (partie 1) : l’agilité et le coworking

Le traitement managérial des incivilités au travail en milieu de santé

managersante.com

Stéphanie CARPENTIER Image 10


N°6, Juin 2017


L’actualité est riche en événements où les incivilités, y compris au travail, sont dénoncées et le monde de la santé n’y échappe pas. Pour autant est-ce une réalité ou un effet grossissant des médias? De la même, toutes les incivilités au travail, quelles viennent de l’extérieur (le public) ou de l’intérieur (les collègues) sont-elles considérées de la même manière par les managers ? Pour répondre à ces questions, une approche statistique complétée d’une clarification sémantique sera utilisée.

View original post 1 758 mots de plus

Les « Toxics Handlers » : ces sauveurs organisationnels dans le monde de la santé…De quoi parle-t-on ?

managersante.com

Stéphanie CARPENTIER Image 3


N°5, Mai 2017


Dans le monde de la santé, la souffrance des patients fait partie de la vie courante. Dire cela ne signifie pas qu’elle soit banalisée ou minorée. Elle est seulement inhérente à l’activité médicale ou de soins.

Pourtant le personnel administratif intègre généralement lui aussi cette réalité dans sa pratique professionnelle. Il est cependant une difficulté à laquelle chacun n’est pas forcément préparé, même dans le monde hospitalier, c’est la gestion de la souffrance au travail de ses propres collègues (ou la sienne).

Or certaines personnes sont plutôt douées en la matière : ce sont les « toxics handlers » ou « catalyseurs de souffrance« . Savoir repérer ces « sauveurs organisationnels » assez peu connus pour s’appuyer sur leurs compétences peut être précieux, surtout dans un univers professionnel déjà sensibilisé à la souffrance qui connait également des restructurations à répétition. Je vous propose donc de découvrir qui sont ces « toxics handlers » : vos collègues ou…

View original post 1 506 mots de plus

Les Managers du monde de la santé : une espèce en voie de disparition?

managersante.com


N°4, Avril 2017


medecine technologies

En juin 2015, Sydney Finkelstein (Directeur de la Faculté et Professeur de management titulaire de la Chaire Steven Roth à la Tuck School of Business de Dartmouth College) annonçait à la BBC que le management intermédiaire était une espèce en voie de disparition: quand bien il y aurait toujours des gens qui supervisent le travail d’autres personnes, les changements dans la technologie, la culture d’entreprise et la démographie lui semblaient être des paramètres de l’écosystème managérial incontournables rendant inévitable cette triste fin.

Les profondes évolutions organisationnelles que connaît le monde de la santé tendraient à lui donner raison, ne serait-ce que parce que la technologie s’invite de plus en plus dans la relation patient – personnel de santé.

Pour autant le monde de la santé peut-il se passer complètement de ses managers ? Tel est le sujet de cet article.

View original post 1 468 mots de plus